You are now leaving sigma-tau.fr

L’allergie est une réaction anormale et spécifique de l'organisme au contact d'une substance étrangère (allergène).

Par le nombre de personnes concernées, l'allergie, ou hypersensibilité, concerne de plus en plus de personnes dans les pays industrialisés.

MECANISMES DES ALLERGIES:

Pour que se développe une allergie, il est indispensable qu'un premier contact ait eu lieu entre l'allergène et l'organisme du sujet. C'est cette sensibilisation qui est anormale, car la manifestation allergique qui lui succède n'en est que la conséquence.

Le rôle du système immunitaire est de reconnaître les antigènes qui se trouvent à la surface des particules ou des micro-organismes et, en réponse, de produire des anticorps (immunoglobulines) et des globules blancs (lymphocytes). Ceux-ci entreront en contact avec ces antigènes afin de détruire les micro-organismes qui les portent. Un processus semblable se déclenche dans le mécanisme de l'allergie, mais le système immunitaire produit alors des anticorps et des lymphocytes sensibilisés à des substances inoffensives, les allergènes.

CAUSES DES ALLERGIES : Les allergies surviennent chez des sujets génétiquement prédisposés : il est fréquent que des manifestations allergiques aussi diverses que l'eczéma atopique, la rhinite allergique ou l'urticaire touchent plusieurs membres d'une même famille. Le mode de transmission de cette prédisposition est complexe car il n'y a pas qu'un seul gène en cause. D'autres facteurs favorisent le développement des réactions allergiques : l'environnement, les infections virales et les facteurs émotionnels.

CLASSIFICATION DES ALLERGIES :

1. Selon la porte d'entrée de l'allergène dans l'organisme :

• LES ALLERGIES RESPIRATOIRES

• LES ALLERGIES ALIMENTAIRES

• LES ALLERGIES MÉDICAMENTEUSES

• LES ALLERGIES DE CONTACT



2. Selon le type d'allergène impliqué : Cette classification prend en compte les facteurs sensibilisants : pollen, poussière, animaux, etc. Les allergies microbiennes sont provoquées par les micro-organismes.



3. Selon le mécanisme : hypersensibilités immédiate et retardée :

• L'hypersensibilité de type I, ou hypersensibilité immédiate

• L'hypersensibilité de type II, est de nature cytotoxique

• L'hypersensibilité de type III fait intervenir les anticorps IgG

• L'hypersensibilité de type IV est une réaction cellulaire retardée responsable de dermatoses allergiques et de granulomes, ainsi que du rejet d'un organe greffé.
LE RHUME DES FOINS, LA PLUS CARACTÉRISTIQUE DES AFFECTIONS PAR ALLERGIE.
Source : Maxisciences

LES REACTIONS ALLERGIQUES : Toutes les réactions immunitaires consistent en la synthèse ou la libération de molécules protéiques, anticorps ou médiateurs. Elles sont en général de type respiratoire et cutané.

1. Le choc anaphylactique : C'est la plus grave des manifestations allergiques, potentiellement mortelle

2. Le rhume des foins : C'est la plus caractéristique des affections par allergie.

3. L'urticaire : C'est une éruption cutanée plus ou moins étendue qui simule exactement les piqûres d'ortie.

4. L'eczéma : C'est une des expressions de l'allergie alimentaire chez le nourrisson, dont la peau est plus ou moins couverte de plaques rouges parsemées de microvésicules.



LES TRAITEMENTS :

Ils découlent de ce qui précède et du schéma général de la pathologie des interfaces, le but étant de traiter l'organe cible, celui qui exprime les symptômes (le nez dans le rhume des foins, la peau dans l'eczéma). Généralement l’évitement de l'allergène, les traitements antihistaminiques et la désensibilisation sont les seules perspectives de lutte contre les affections allergiques.